Les deux amours du poissonnier de St genis laval...

L'équipe de la voix du coq a rencontré pour vous un poissonnier sur le marché du vendredi... Une belle histoire d'amour et d'eau... Pleine de poissons.



Il est frais mon poisson !...
Il est frais mon poisson !...

C'est quoi ce travail ?...

Au début de notre rencontre, notre poissonnier ressemble à un poissonnier comme beaucoup d'autres... Un homme passionné par les produits de la mer, passionné par le contact avec ses clients et avide de rencontres de gourmets et de gourmands. Depuis le temps qu'il a pris l'habitude de commencer ses journées à deux heures du matin, il prépare ses commandes et son arrivage quotidien pour vendre ses poissons uniquement sur les marchés. Et on peut l'entendre animer son banc de poissons sans jamais oublier de distiller quelques conseils de cuisson, de préparation et de donner l'origine de ses produits.
Nous avons rencontré un homme heureux, fier de son travail, fier de pouvoir priviligier les petits ports de pêche, les poissons de lignes (sauvages) et de sélectionner les provenances et les appellations.
NB : Certains noms de poissons peuvent varier suivant leurs tailles,leur provenance...)

Elle est pas belle la vie ?...
Elle est pas belle la vie ?...

La place de mon coeur !...

Au fil de notre entretien, voilà que la nostalgie vient pointer son nez... Même s'il regrette l'ambiance plus amicale et joyeuse des marché d'antan, il se dévoile un peu sur ses débuts. En effet, ce petit-fils et fils de commerçants décide à 14 ans de travailler les week-ends sur les marché pour se faire de l'argent de poche. Il se pique au jeu, abandonne ses études et apprends le métier sur le tas, ou sur le banc (de poissons)... Il rentre dans le monde du travail et embrasse le milieu de la poissonnerie.

C'est encore sur les marchés que le destin mettra sur son chemin la rencontre avec la vendeuse de jouets. Rapidement, elle laissera tomber ses petites voitures et ses poupées pour vendre du poisson et fonder une famille... C'est beau comme du verlaine...

Nul doute tout le bonheur de cet homme à avoir naviguer de places en places

Le cri du coeur !...

Alors que notre discussion est sur le point de se terminer, une autre facette de notre commerçant resurgit. Il nous témoigne son étonnement de l'utilisation de l'image des marchés par les publicitaires de produits industriels. Il en prouve l'image de qualité que dégage les marchés et plaint les consommateurs de se retrouver dans une jungle de produits priviligiants une couleur ou un emballage. De surprises en surprises il nous conseille de lire son livre de chevet : "AU BONHEUR DES DAMES "d'Emile Zola (cela veut tout dire).

Monsieur le poissonnier continuez votre métier car vous êtes de moins en moins nombreux et pour finir je citerai votre devise:
"Je veux vendre ce que je consommerai".

Jeudi 7 Septembre 2006
Raphael Jimenez



AFP des St Genois



Vos prochains évènements (CADEC)

A propos

La Voix du Coq, le magazine des Saints-Genois, vous est proposé
par Jean-Michel Salaud, Raphael Jimenez et Stéphane Gonzalez
en collaboration avec l'agence de communication interactive
Omaha-Beach.

Contact

Omaha-beach
SARL au capital de 30.000 €
Av. Marcel Mérieux - Park Avenir - 69530 Brignais
Tel : 04 78 05 45 98
contact@omaha-beach.fr