Robert Membré : l'homme qui marchait en courant... (1ere partie)

Après le pélerin de Jérusalem, après le cyliste de l'extrême, la Voix du Coq vous propose Robert Membré, le coureur de l'impossible...
Un homme qui court, qui court et qui n'en finit pas de courir... Notre saint-genois (de la route de Charly) a bien voulu se poser 1H 12 minutes et 15 secondes pour répondre à quelques-une de nos questions...



Un saint-genois dans le désert australien...
Un saint-genois dans le désert australien...

70.000 km au compteur...

Avant de démarrer notre entretien, précisons que Robert est un passionné de course d'endurance de longue distance... Avaler 10 marathons en 10 jours ou courrir 30 km par jour pendant 6 mois ne l'effraie pas... Au contraire, il se marre... Dans le jargon sportif, on dirait même qu'il se frise...
En conclusion, Robert est, à plus de 55 ans, un sportif de haut niveau (son record sur marathon à 50 ans : 2H54m et 18s)... Tout ce que vous allez lire a donc été réalisé sans trucage... Amateur du dimanche, sportif sur le retour ne tente pas ce qui va suivre... C'est de la folie pure... Sauf pour Robert... Biensûr... 70 000 km au compteur (aussi bien que ma vieille Opel...).

Un Athène-Lyon / Lyon-Athène pour hors d'oeuvre...

Comme nous l'avons évoqué en préambule, Robert est un passionné de course à pied... Il ne parle pas victoire, argent ou palmarès... Au contraire, l'homme est plutôt discret sur ce sujet... La gloriole c'est pas son truc... Pourtant, nous sommes bien obligés d'égréner quelques lignes de son long palmarès pour vous donner une idée de cet homme quasi "bionique"...

Nous vous faisons grâce des marathons et autres courses trop "banales"... :

Flamme or not flamme?...
Flamme or not flamme?...
- 1977 : Paris-dakar (du 24 décembre au 21 janvier) en relais (12 coureurs)... 14 km/H de moyenne sur l'ensemble du parcours.

- 1997 : sparthatlon
- 1998 : sparthatlon
Le Sparthalon est une course légendaire : course de 250km à réaliser en moins de 36 heures. Cette course regroupe 200 coureurs du monde entier sélectionnés pour leurs performances. Pour pouvoir finir la course, il faut réussir à passer chaque point relais dans le temps imparti... Notre st genois a réussi 34 heures lors de sa 2eme participation où seule une petite poignée "de survivants" réussirent à rallier l'arrivée dans les temps...
Pour l'histoire du Sparthatlon, plus d'info sur le site spartathlon.gr

- 2000 (jeux olympiques de Sidney) : Lampang - Sidney : 10.000 km en 6 mois soit 178 jours de course à une moyenne de 60km par jour...

- 2004 (jeux olympiques d'Athènes) : St Genis Laval - Athènes / Athènes-Saint Genis Laval : 3 400 km en 70 jours

- 2005 : Saint-Genis-laval - St Jacques de Compostelle : 1 600 km en 39 jours...

Au début de l'histoire...

C'est en 1973, après 20 ans d'inactivité sportive et une grosse activité de fumeur que Monsieur Robert décide de remettre sa machine corporelle dans la voie du sport. Du jour au lendemain, il arrête sa carrière de fumeur et se remet à la course à pied. A noter que Robert était déjà un krak dans ses jeunes années... La machine ne demandait donc qu'à repartir...
Dès 1974 puis 1975, Robert enchaîne ses premières courses et découvre petit à petit la course d'endurance de longue distance.

C'est en 1994 que sa vie de coureur de fond prend une nouvelle tournure. Une idée germe en lui. Pour célébrer les jeux olympiques de l'an 2000 qui auront lieu à Sidney, Robert décide de consacrer 6 mois de sa vie pour parcourir 10 000 km à une moyenne de 60 km par jour.
L'objectif est d'arriver à Sidney pour le début des jeux : le 15 septembre 2000.
Le départ est donc donné de Lampang en Thailande le 21 mars...
Mais avant cette aventure, Robert s'astreint à un entrainement de champion. En effet, durant son année de préparation, il parcourt 15 000 km à un rythme de 30km par jour pendant les 6 mois qui précèdent le départ...

Un frenchie qui court plus de 60 km par jour... Dingue...
Un frenchie qui court plus de 60 km par jour... Dingue...

Zoom sur l'incroyable aventure Lampang-Sidney...

Comme vous l'imaginez, chers lecteurs, Robert Membré est intarissable lorsqu'on lui demande de raconter son périple qui l'a emmené vers Sidney. Les anecdotes sont trop nombreuses pour pouvoir les narrer dans ce modeste article; c'est pourquoi nous vous proposerons prochainement une petite causerie en public dont la Voix du Coq a le secret...

Sachez cependant que Robert a connu la gloire du journal de 20H Australien... Qu'il a été suivi de ville en ville par les médias locaux... Qu'il a même été surnommé par les australiens qui ont suivi son épopée dans le journaux et à la télévision: "l'homme qui court plus de 60 km par jour...".
Mais parler d'une "star" sans évoquer son équipe d'assistance serait un crime de lèse majesté... Réussir un tel pari nécessite, en effet, une équipe aux multiples compétences et une organisation sa faille.
Pour son aventure australienne, Robert était accompagné de 3 personnes qui se relayaient soit pour conduire le fourgon, soit pour faire la popote, soit pour rouler en vélo (question de sécurité) aux côtés du Membré Robert (facile... J'espère que Robert m'excusera...:-).

Sachez enfin chers lecteurs que ce pari fou a tout de même coûté un tout petit peu d'argent à notre funambule du macadam : 620 000 Francs (je vous épargne les euros) dont 360 000 F de sa poche (financé par des emprunts et beaucoup de sacrifices familiaux...).
La famille est, en effet, une donnée importante dans la réussite de ce rêve... Robert n'oublie pas de l'associer d'ailleurs à toutes ses différentes aventures.

Pour découvrir l'ensemble de ce périple, nous vous invitons à vous rendre sur le site de son épopée. Site très sympa réalisé par un membre éminent de l'équipe de notre coureur.

Une équipe de choc pour un pari fou...
Une équipe de choc pour un pari fou...

Direction Pékin...

Depuis 2 ans, Robert Membré est à la retraite. Comme d'autres, il pourrait cultiver ses légumes, collectionner les timbres ou empiler les ronds de serviette... Et bien non, depuis qu'il a cessé son activité professionnelle, Monsieur ne pense qu'à courir. Tout est prétexte à s'entrainer... Jugez vous même, en tant qu'As du tarot (jeu de mot), Robert s'est même rendu en 2004 aux championnats de France qui avaient lieu à Pontarlier... en courant...

Mais pourquoi cours-tu en permanence Robert?
Pour l'exploit sportif, pour le plaisir de courir, pour te maintenir en forme, pour voyager ou même pour faire des rencontres sur les routes de tes exploits?...
La réponse est un mélange de toutes ces affirmations!

Dis nous Robert... Quel est donc ton prochain projet ?

C'est Pékin (pour les J.O)... Tout simplement...

Le périple de Pékin 2008 est à suivre ici

Jeudi 15 Juin 2006
stéphane gonzalez


1.Posté par Cesbron le 04/12/2006 21:24
C'est homme, est un Iron man, avec en plus un coeur gros comme ça! Bravo Robert, on a hâte de te voir à Pekin, réaliser une fois de plus, un pari de géant.. Anne

2.Posté par Eric Holzapfel le 30/12/2006 19:31
C'est marrant de te retrouver, Stéphane, auteur d'un article sur Robert Membré. Je (Eric Holzapfel, au centre de la photo du bas de cet article) suis un de tes camarades de classe de CM1 et ou CM2 à l'école Albert-Mouton.

3.Posté par Michèle le 22/07/2007 16:28
et bien, ça y est : il nous a fait ses adieux hier, place Jaboulay.
On lui souhaite d'atteindre son nouvel objectif : le stade Olympique de Pékin le 08/08/2008.
Sa seule appréhension : ne pas se faire bouffer par un chien ! et trouver sur son chemin des bénévoles pour lui porter son sac, de temps en temps !
Bonne Chance Robert.

4.Posté par lilian le 12/09/2007 23:59
l'affaire à suivre est donc Pékin.
nous avons croisé robert il y a moins de deux semaines, a la frontière montégro/croatie.
Il est en super forme et nous a raconté quelques unes de ses aventures...
Nous lui avons juste donné quelques vitamines et sommes repartis, plein de courage.
Un immense respect à ce monsieur, et bon courage pour la suite...

5.Posté par MARECHAL André le 07/08/2008 22:37
Bravo et féliciations pour votre exploit et votre exemple.

6.Posté par Jérémie le 08/08/2008 02:11
Bravo!

7.Posté par Demetrius Chryssikos le 08/08/2008 08:10
Féliciations pour votre exploit Mr Robert Membré !!!

8.Posté par Claudio le 08/08/2008 11:25
Bravo pour cet immense exploit et Merci pour ce message d'espoir que tu as transmis à tout ceux qui ont croisé ta route.

9.Posté par Jb le 08/08/2008 14:17
Bravo pour votre tenacité et les longues années de preparation. Avez-vous un site en anglais?
jb

10.Posté par Jokod le 08/08/2008 15:09
Je suis vraiment impressione par votre determination. A 63ans, mon vieux!!! Tiens bon. Que Dieu ai sa main protectrice sur vous pendant ce long parcours. Bon courage.




AFP des St Genois



Vos prochains évènements (CADEC)

A propos

La Voix du Coq, le magazine des Saints-Genois, vous est proposé
par Jean-Michel Salaud, Raphael Jimenez et Stéphane Gonzalez
en collaboration avec l'agence de communication interactive
Omaha-Beach.

Contact

Omaha-beach
SARL au capital de 30.000 €
Av. Marcel Mérieux - Park Avenir - 69530 Brignais
Tel : 04 78 05 45 98
contact@omaha-beach.fr