Toussaint : Clin d'oeil à nos aieux... Ballade dans le cimetière de Saint-Genis-laval

Suivez le guide de la Voix du Coq... L'ami Marcel Giraud



Marcel Giraud, The guide of the cimetery Tour...
Marcel Giraud, The guide of the cimetery Tour...

Disparus mais toujours présents...

En cette période de Toussaint (Hallowen pour les intimes), Le Coq a décidé de se rendre pour vous dans le cimetière de notre bonne commune de Saint-Genis-Laval.
Pour cette petite ballade dans le passé, nous avons demandé à Marcel Giraud de nous accompagner.
Est-il besoin de présenter l'ami Marcel? Disons simplement que Marcel est LA mémoire de St Genis Laval... Un tout jeune st genois de 90 printemps (en 2007) qui sait nous ravir de ses anecdotes et de ses formidables documents photographiques... On se régale à l'écouter narrer son Saint-Genis-Laval... Avec son petit sourire malicieux, on comprend vite que notre homme prend un malin plaisir à nous croquer les personnages truculents de son enfance... Après le scout, vient le projectionniste du cinéma paroissial, après le prisonnier de guerre (interné) en Suisse, c'est le photographe du célèbre Vélo Club st genois qui nous raconte les exploits de Maurice Boissy dans le col de la République... Marcel est une mémoire vivante... Le Jean-Paul Olivier de Saint-Genis-Laval... Que dis-je, le Alain Decaux de la Place Joffre...
Bref, Marcel a bien voulu accompagner un jeune freluquet désinvolte dans les artères du cimetière de Saint-Genis-Laval...

Moteur!!!... C'est parti pour la visite et la découverte de quelques st genois illustres ou inconnus qui ont fait vivre notre commune...


--------
Une invention mondialement connue pour un inventeur méconnu...

Jean Richaud... L'inventeur de la célèbre Nenette lustreuse...
Jean Richaud... L'inventeur de la célèbre Nenette lustreuse...

Connaissez vous la Nénette Lustreuse? Non?... C'est que vous ne devez pas laver souvent votre voiture !... En effet, Cet instrument se trouve dans tous les bons magasins automobiles qui se respectent (Norauto, Feu vert... Même sur M6 boutique...)... Pour un coût de 10€, vous pouvez vous offrir le nec plus ultra du nettoyage de carosserie... Pour 10€, c'est un mythe que vous vous payez...

Et bien sachez, que la Nénette a été inventée par Jean Richaud dans son garage de St Genis Laval, place Joffre ! Et oui... Nous avons dans notre cimetière un inventeur de talent...

Si vous ne me croyez pas, tapez "Nénette lustreuse" sur Google... Vous serez convaincu...

Ouf... Après cette première surprise, continuons notre visite...


--------
Il est midi lorsque la petite aiguille est sur la grande...

L'horloger Gondran... Ses horloges nos donnent toujours l'heure...
L'horloger Gondran... Ses horloges nos donnent toujours l'heure...
Le second personnage de notre liste, c'est Monsieur Gondran, l'horloger de l'avenue Clémenceau... Un homme de communication qui avait bien compris que la publicité était importante pour le petit commerce de proximité... En signant de son nom ses réalisations, il s'offrait une visibilité incontournable... Aujourd'hui, grâce à ses horloges, le nom de Gondran est encore au plus haut à Saint-Genis-Laval... Chapeau Monsieur l'horloger...


---------
Marie-Antoinette ! Marie-Antoinette?... Vous avez dit Marie-Antoinette?... Comme c'est bizarre...

Marie-Antoinette détrône Marie-Antoinette...
Marie-Antoinette détrône Marie-Antoinette...
Le mystère de l'allée Marie-Antoinette est enfin levé... C'est parce que la famille Chevallier possédait le terrain sur lequel on construisit une impasse devenue allée que l'on donna le prénom de la jeune-fille du propriétaire... Marie Antoinette... 50 ans de recherche sur le nom de cette allée viennent enfin d'aboutir... Rien à voir donc avec la Marie Antoinette de Louis XVI... Aie... C'est moins clinquant...

Allez, on continue...


----------
Hommage à un jeune soldat...

Hommage au jeune caporal Marcel Aulas...
Hommage au jeune caporal Marcel Aulas...
La troisième tombe sur laquelle nous nous arrêtons est celle de Marcel Aulas... Mort au champ d'honneur le 13 mai 1940... Le premier tué de notre commune... Marcel, mort à 20 ans et qui ne semble jamais avoir été consigné dans les registres de nos anciens combattants... Chaque année nos combattants décédés ont droit à un chrysantème... Sauf le jeune Aulas... C'est un peu le soldat inconnu... Heureusement que son vieux copain Marcel Giraud, celui qui l'a transporté sur le front dans son camion, trois jours avant sa mort, n'oublie pas cette erreur de casting... Coup de gueule et hommage à Marcel Aulas...

On va pas se faire des amis... On continue...


----------
Coup de coeur !...

Paul et Louis... Nos coups de coeur...
Paul et Louis... Nos coups de coeur...
Arrêtons nous à présent sur 2 tombes qui rappellent à Marcel et à moi, 2 bons souvenirs.
Pour lui, c'est Paul Bourgeois, chanteur à l'Opéra de Lyon... Marcel et ses amis se précipitaient dès qu'ils le pouvaient pour entendre chanter ce fameux concitoyen...
Pour moi, c'est Louis Peycelon, un homme pétillant et toujours élégant... Ajusteur de métier, il s'est rendu célèbre (au moins pour moi...) par son évasion rocambolesque de son stalag lors de sa captivité en Allemagne pendant la 2eme guerre mondiale... La grande évasion c'est de la rigolade... Même si c'est un événement tragique de notre histoire, je souris encore en pensant à Louis Peycelon me racontant cet acte de bravoure... Fausse clé, déguisement... Rien ne manque...

Allez on continue à découvrir d'autres saint-genois?...


---------
Le petit coup d'oeil...

Un D qui veut dire...
Un D qui veut dire...
Un D qui veut dire Desplaces... A voir sur le portail de la propriété située au début de le rue des Halles...


---------
Petite histoire de bâtiment...

Monument... Immeuble... Tous ont une histoire...
Monument... Immeuble... Tous ont une histoire...
Vous connaissez la maison Chapuis?
Facile, c'est l'ancienne mairie qui sert aujourd'hui pour les réceptions et qui est classée monument historique...

Mais connaissez-vous ce que les plus de 80 ans appelle l'immeuble Rivoire... Non?...
Il s'agit du petit immeuble du début de la rue du professeur Bonnet et qui a été vendu par 2 soeurs st genoises, mesdames Rivoire...

On apprend vraiment plein de choses utiles sur La Voix du Coq... C'est fou...


-------
Coup de projecteur sur quelques commerçants...

Petits commerces...
Petits commerces...
Après les constructions, arrêtons-nous un instant sur nos commerçant d'hier...
Coup de projecteur sur l'épicerie Privel...
Gros plan sur Monsieur Chassignol, ancien boucher de son état qui possédait ses abattoirs impasse du château...


----------
En avant la musique...

C'est l'histoire d'un coiffeur qui dit à un forain... Laisse tomber je la connais...
C'est l'histoire d'un coiffeur qui dit à un forain... Laisse tomber je la connais...
Et si je vous dis Kimmerling?... Les moins de 40 ans vous répondront un vif "auto tamponneuse" ! Les plus de 60 ans vous lanceront un joyeux "Chevaux de bois"...
Et oui, hommage à de célèbres forains...

Connaissez-vous le seul coiffeur qui possédait un piano dans son salon? J'ai nommé le bienheureux et célèbre "Mémé" Riboulon... Un personnage !!!

Bon, c'est bien beau votre hommage à nos st genois mais maintenant il nous faudrait des huiles comme on dit... Du beau linge... Le gratin... Les VIP... Du lourd quoi...

D'accord, on continue à présent avec quelques illustres ou moins illustres maires de St Genis Laval...


------------
Les maires... C'est du sérieux...

Des maires qui commencent à se faire un peu de calcaire...
Des maires qui commencent à se faire un peu de calcaire...
Coup de projecteur sur Emile Dorel, maire de 1914 à 1925.
Flash sur Charles Girard, maire de 1935 à 1945 et de 1947 à 1951. Un maire qui mériterait un meilleur sort dans notre mémoire collective...


----------
Les maires (suite)

Toussaint : Clin d'oeil à nos aieux... Ballade dans le cimetière de Saint-Genis-laval
Arrêt sur image sur messieurs Queyron et Bessaye, maire de 1925 à 1928 pour le premier et en 1935 pour le deuxième...


----------
Les maires (fin)

Messieurs Bicot et Auboyer...
Messieurs Bicot et Auboyer...
Zoom sur Paul Bicot, maire de 1928 à 1935 et Ernest Auboyer, maire de 1946 à 1947 et de 1951 à 1971.

Pour voir tous les maires, consultez notre article : cliquez-ici

--------
Après les maires, un ministre...

Edouard Millaud
Edouard Millaud
Ministre, sénateur... Homme public et apôtre de la solidarité, il est inscrit sur sa tombe : "la pierre ne pèse que sur les restes mortels..." . Edouard Millaud est enterré à St Genis Laval où il possédait une maison secondaire.
"Aucun homme ne s'efface tout entier; nos aînés se continuent en nos personnes; nous vivrons en nos descendants..." extrait du "journal d'un parlementaire" de E. Millaud.

Après cet homme d'envergure, difficile d'écrire des choses intelligentes sur un magazine comme le notre... Tant pis, il faut bien terminer notre visite...


-----------
Des hommes et des places...

Des noms illustres pour des tombes en décrépitude...
Des noms illustres pour des tombes en décrépitude...
Arrêt brusque sur 2 tombes dans un état peu reluisant. La tombe de Mathieu Jaboulay, le célèbre chirugien qui a donné son nom à notre place centrale. La tombe de Anne-Marie Barnoud, décédé à l'âge de 4 ans (à préciser) et qui a donné son nom à une place de notre commune (montée de l'église). Pour la petite histoire, François Alphonse Barnoud était un rentier lyonnais qui avait crée en 1907, en souvenir de sa fille, une Fondation dotale ayant pour but de "concourir au relèvement de la natalité de nos campagnes par la création de prix dotaux, destinés à faciliter le mariage des filles les moins fortunées, dans 81 communes rurales du dépratement du Rhône";
A cette effet, il faisait donation à chacune des communes d'une rente annuelle de 150 francs... Plus d'information sur l'excellent ouvrage "rues st genoises" du feu Georges Cavot.


-----------
Histoire de résistants...

Femme et homme de la Résistance...
Femme et homme de la Résistance...
Nous ne pouvions quitter nos aieux st genois sans avoir une pensée pour quelques héros de la Résistance. Nous avons choisi la très célèbre Mme Chambareteau, tenancière d'un débit de boisson et résistante au sein du réseau "Marco Polo"...
Nous terminerons par le très discret Albert Tépaz du mouvement "Combat"...


--------
Fin de la visite

Tombes ou oeuvres d'art ?...
Tombes ou oeuvres d'art ?...
Ainsi s'achève notre tour du cimetière de Saint-Genis-Laval...

Nous avons oublié du monde dans ce panorama trop rapide ! Excusez-nous par avance !... Il aurait fallu passer 4 à 5 jours non stop pour pouvoir noter tout ce que Marcel avait à nous dire... Mais Le Coq est un animal quelque peu trouillard... Dormir 3 nuits dans un cimetière et dans le froid eut été trop dur pour ce volatile de bas étage...

Merci encore à Marcel Giraud... Merci à tout ceux qui auront des remarques et des compléments à apporter à cet article.

Merci à nos aieux... Et à l'année prochaine pour un nouveau coup de projecteur...

Jeudi 23 Novembre 2006
stéphane gonzalez


1.Posté par bibi le 08/11/2006 10:40
Eh ben! Alors là tu m'impressionnes vraiment par ce "magical cimetery tour" super bien photographié, qui allie grande Histoire et petites anecdotes... On voit que tu as un profond respect pour les anciens...
Merci!

2.Posté par Stéphane Gonzalez le 09/11/2006 23:56
Merci bibi,
t'es trop gentil avec moi... Tout le mérite en revient à notre jeune ami Marcel... Quelle mémoire et quelle passion dans ses propos...
Je vois que le People, même sous-terre ça fait exploser le nombre de lectures... :-)))

Stéphane
ps : c'est pas la peine de me passer de la pommade pour pouvoir bénéficier d'une place VIP lors de la prochaine soirée Ligue des champions... Tu as ta place à vie... Penses quand même à mon gros chèque :-)))

3.Posté par Chrystel KIMMERLING le 10/11/2006 10:21
Sympa, cet hommage... pour mon grand-père et arrières grands-parents... et un métier qui se perd avec eux... les forains.
NB : On était pas à l'école ensemble!?

4.Posté par Bibi le 10/11/2006 18:41
Merde, je suis découvert! Non, non, c'était vraiment sincère... Juste un détail : ton message de 23h56, j'en connais une qui doit te dire régulièrement "c'est pas un peu tard pour rester planté devant ton ordi???" Si ça se trouve, tu paufines tes articles avec une lampe frontale et un thermos de café. Fais gaffe, à la longue, tu vas glisser petit à petit (barbe de 3 jours, vieux T-shirts sales, alimentation à base de kinder surprises et de doritos, etc...) bref, dors un peu, sinon le coq te mangera!!

5.Posté par Marcelle KIMMERLING le 12/11/2006 19:23
Ma petite fille m'a devancée mais je tiens à vous remercier pour votre reportage. , non seulement pour notre famille mais aussi pour les souvenirs qu'évoquent la plupart de ces disparus

6.Posté par Gisèle Romagny née ODOBEZ (ayant vécu à St Genis jusqu'en 19 le 16/11/2006 18:24
merci cher ami "le coq" pour ce tour parmi les anciens au cimetière...et parmi les st Genois d'aujourd'hui...
je n'oublie pas que St Genis est la ville de mon enfance et mème un peu plus puisque je l'ai quittée j'avais 27 ans, maman y est née, et mes parents cesont installés a St Genis jeunes mariés, un de mes frères y réside toujours avec sa famille...c'est pourquoi je connais depuis peu le site de votre journal
a bientôt d'autres nouvelles qui seront les bienvenues. G.R;




AFP des St Genois



Vos prochains évènements (CADEC)

A propos

La Voix du Coq, le magazine des Saints-Genois, vous est proposé
par Jean-Michel Salaud, Raphael Jimenez et Stéphane Gonzalez
en collaboration avec l'agence de communication interactive
Omaha-Beach.

Contact

Omaha-beach
SARL au capital de 30.000 €
Av. Marcel Mérieux - Park Avenir - 69530 Brignais
Tel : 04 78 05 45 98
contact@omaha-beach.fr