Un buraliste aux pieds magiques (1ere partie)

Tous les jours, vous achetez votre journal chez lui ! Et pourtant êtes vous sûr de bien le connaître ?
Dominique Marais
Ancien joueur professionnel de football de 1975 à 1986...
Buraliste à St Genis Laval (rue des halles) depuis 12 ans...



Un buraliste aux pieds magiques (1ere partie)
Dominique Marais "en quelques chiffres"
Né à Lyon en 1955, Dominique Marais a été joueur de football professionnel de 1975 à 1986.
Clubs : Fontaines sur Saône (club formateur) / Olympique Lyonnais (5 ans) / Tours (2 ans)/ Rennes (4 ans).
Palmarès : 1 finale et 3 demi-finales de coupe de France, champion de Division 2.



Comment êtes-vous devenu professionnel ?
J'ai commencé à jouer au foot à Fontaines sur Saône avec quelques copains comme Bernard Lacombe ou Guy Genet qui sont eux aussi devenus les professionnels que l'on connait.Je suis arrivé L'OL en junior où j'ai joué une saison avant d'intégrer l'équipe réserve de 3eme division (statut amateur).

Il n'existait pas vraiment de centre de formation à l'époque et les débuts ont été un peu difficiles physiquement car je suis passé de 2 entrainements par semaine à un entrainement tous les jours. Lorsque je rentrais à la maison entre midi et deux, je me couchais d'épuisement et ensuite je repartais à 15 heures pour une nouvelle séance... Physiquement, j'en ai bavé ! j'ai eu du mal à prendre le rythme...

Quels souvenirs gardez-vous de vos 5 années de pro passées à l'OL ?
Même si nous n'étions pas un club phare du championnat mais plutôt un club entre deux eaux, je ne garde que des bons souvenirs de mon passage à l'OL ! L'ambiance était bonne malgré des résultats en dent de scie.
Il faut dire que tous les ans, le club changeait de politique avec l'arrivée chaque année de 7 à 8 nouveaux joueurs. L'osmose avait du mal à prendre car le groupe était différent chaque année.Nous n'avions pas le temps de construire quelque chose puisque une année les dirigeants privilégiaient une politique de jeunes puis l'année d'après ils recrutaient à l'extérieur des joueurs plus capés comme ce fut le cas avec Tigana, Moizan, Ferry...

Il y avait beaucoup de joueurs du cru comme Xuereb, Maroc, Garadier, Lanthier, lacombe, Domenech... Nous formions le noyau du club autour desquels il y avait des plus anciens comme Serge Chiesa.
Malheureusement, les dirigeants n'ont pas su garder les jeunes les plus prometteurs.

On ne peut pas dire qu'il y avait une cohérence claire dans la politique sportive du club et je n'ai pas connu la stabilité et la sérennité du "club olympien" que l'on connait aujourd'hui.

Lire la suite (2eme partie)...

Mardi 8 Mars 2005
stéphane gonzalez


1.Posté par vionnet le 02/06/2005 22:26
nous souhaiterions connaître les débuts footballistiques de Monsieur Gonzalez Stéphane.

2.Posté par KeLkUn le 13/07/2005 12:01
Ah ouai je le connais lui je vais lui acheter des chewm gum des fois!!! Il est super sympas mais je savais pas pas qu'il était un ancien joueur de foot par contre! En tout cas bonne continuation avec votre magasin!!!

3.Posté par TRIVAS Benoit le 03/11/2007 17:34
Bonjour,

Je suis habitant de TOURS et monsieur MARAIS a joué dans cette ville de 1981 à 1984 au lieu des deux ans, son dernier match fut face à DUNKERQUE pour la dernière remontée en première division de l'équipe.

Amitiés sportives.

Benoit TRIVAS




AFP des St Genois



Vos prochains évènements (CADEC)

A propos

La Voix du Coq, le magazine des Saints-Genois, vous est proposé
par Jean-Michel Salaud, Raphael Jimenez et Stéphane Gonzalez
en collaboration avec l'agence de communication interactive
Omaha-Beach.

Contact

Omaha-beach
SARL au capital de 30.000 €
Av. Marcel Mérieux - Park Avenir - 69530 Brignais
Tel : 04 78 05 45 98
contact@omaha-beach.fr